drap3

Drapeau de la Gaule Niortaise, datant de la fin du 19ème siècle

 

 

 

 

 

Les présidents depuis 1898

 LAPROSTE G.
 MECHAIN M.
 CHRISTOL M.
 LAPROSTE G.
 AMIAUX A..
 SIMON E.
 GERBAUD M.
 CHABOT H.
 CHARRIER P.
 CHEVALIER J.
 SOULANCE J.
 GUIONNET S.
 JARRY C.
 AUTAIN J.
 CORDEAU JM.
 GRIGNON JM.

logo copie2
L’histoire de la Gaule Niortaise

     … commence le 12 juillet 1898 par une initiative de Monsieur MECHAIN, banquier de son état et conseiller municipal de la ville de NIORT qui fonda ce jour-là une société de pêcheurs à la ligne ayant pour appellation. ‹‹ La Gaule Niortaise ›› avec pour mission de « protéger la conservation des poissons dans les rivières et plus particulièrement dans la Sèvre Niortaise, de repeupler ce cours d’eau et de faire de ses rives pendant les chaudes journées et les soirées d’été un lieu agréable pour la population niortaise ».

Par ailleurs, un des articles de ces statuts indiquait que la société avait également pour objet « de provoquer une camaraderie, une amitié telle qu’il en résulte des relations fraternelles et philanthropiques entre tous les associés ».

Enfin, et pour terminer sur ce chapitre, il était prévu que tout pêcheur désirant entrer dans l’association devait se faire présenter par deux sociétaires qui lui servaient de parrains et adresser au Président, une demande d’adhésion.

Quelques années plus tard, le Président, Mr MECHAIN, déclarait le 20 mars 1903 à Monsieur le Préfet, l’existence de sa société conformément à la loi du 1er janvier 1901 sur les associations et le journal officiel du 25 avril 1903 relatait cette déclaration, la Gaule Niortaise devenant ainsi la 6ème association déclarée dans le département des Deux-Sèvres. (peut-être en reste -t’elle en 2010 la plus ancienne ?) Après une première révision de ses statuts  le 21 janvier 1932, l’association des pêcheurs niortais  adhérait à la Fédération de la pêche des Deux-Sèvres, le 28 mars 1942 . Au début de l’année 1946, les effectifs avoisinaient les 8000 sociétaires et jusqu’au début des années 1980 le nombre des pêcheurs adhérents avoisinaient les 6000 .

      Aujourd’hui où en sommes nous ?

      Tout d’abord quelques chiffres.

L’association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA), est locataire de baux de pêche sur la Sèvre Niortaise d’une longueur de 35 km environ sur le domaine public allant de NIORT jusqu’à DAMVIX, non compris bien entendu  les parcours des associations amies : la Coulonaise et la Maraichine.  

Sur le domaine privé de ce cours d’eau en amont de NIORT, c’est 10 km de berges qui sont également amodiées par la Gaule Niortaise .

Les eaux de la Sèvre Niortaise  ont une population piscicole extrêmement riche : poissons blancs classiques, carpes de belles tailles, brochets, sandres, silures, etc…

Cette abondance reconnue  ainsi que l’accessibilité aux berges ont fait de ces eaux un site très réputé pour des championnats de toutes disciplines dont deux championnats du monde ces dernières années.

Au plan des effectifs et bien que nous ayons subi, comme toutes les AAPPMA, une perte d’adhérents due à des facteurs bien connus comme la quasi disparition de la pêche pour la simple raison de nourriture, comme cela avait  été le cas depuis la nuit des temps et aussi la concurrence d’autres loisirs de pleine nature, nous avons malgré tout encore en 2010 plus de 3700 sociétaires.

Cinq clubs ou sections de pêches spécialisés ont été créés par des membres passionnés de l’association : Niort Pêche Compétition, Club Quiver de la G.N, Club Carpe de la G.N, section Mouche de la G.N, Section Carnassiers de la G.N.

A l’intérieur de ces structures, des bénévoles très qualifiés font évoluer et enseignent leurs techniques de pointe dans le respect absolu de la nature et des habitants de nos eaux.  

 Jacques AUTAIN

 

 

 

BIENVENUE A LA GAULE NIORTAISE

 

Merci de votre visite sur notre site internet dont l’ambition est de vous guider dans votre démarche, que vous soyez à la recherche d’’un espace naturel exceptionnel ou d’un bon coin de pêche.

En découvrant le marais poitevin qui est classé Grand Site de France et le 2ème plus grand espace naturel, vous aurez l’occasion de satisfaire toutes vos attentes.

La Sèvre Niortaise et les nombreux canaux qui drainent ce territoire sauront séduire les fervents de la pêche car nos eaux recèlent une richesse piscicole de tout premier ordre.

Notre AAPPMA avec l’’engagement très fort de ses bénévoles, a la mission de gérer ce domaine sur près de 45 km, avec un effort particulier au soutien des espèces et à la préservation des milieux naturels, tant il est vrai que l’’un ne va pas sans l’’autre.

La rivière est un milieu fragile qui mérite une vigilance de tous, un comportement responsable et une pêche raisonnée qui sont les garants de la pérennité de notre loisir.

Bon séjour et beaucoup de plaisir sur le territoire de ‘’la Venise Verte’’

      JM Cordeau.

 

 

la-roussille1

LA SEVRE NIORTAISE

 

La Sèvre niortaise est un fleuve cotier de 158 km qui prend sa source près de Sepvret à 153 m d’altitude, traverse Niort, puis descend dans le marais poitevin dont elle forme la principale artère hydraulique. 74 km sont classés navigables à partir de Niort, elle finit par se jeter dans l’Océan Atlantique dans l’anse de l’Aiguillon

Son débit mensuel varie entre 26 m³/s en hiver en période de hautes eaux et 3.05 m³/s en été à l’étiage, mais les fluctuations peuvent être bien plus importantes si on considère les valeurs extrêmes. Le débit maximal instantané est de 274 m³/s (valeur mesurée le 01/01/95 ) tandis que le débit minimum est de 0,399 m³/s (valeur mesurée entre le 28 et le 30/08/05)
Comme sa soeur la Sèvre Nantaise, la Sèvre Niortaise tire son nom de la forme ancienne Severa qui vient de Sav-Ara où l’on retrouve la racine pré-indo-européenne Sav/Sab, « creux », et le suffixe hydronymique -Ara, très courant.

Depuis le XIIème siècle, où la mer remontait jusqu’à Niort, les hommes ont aménagé les marais de la Sèvre pour reconquérir des terres et en faire des zones de cultures. L’ensemble du réseau hydrographique du marais, très dense, a entièrement été créé par l’homme.

 

carpes

PÊCHE DE LA CARPE DE NUIT

 

 Nous avons fait le choix d’autoriser pêche de la carpe de nuit sur les lots de la Gaule Niortaise, situés sur le domaine public, depuis 2007. La première partie de la cale du Port de Niort (PK 0,075) à l’amont de l’écluse du Marais Pin (PK 13,498) sur la commune de Magné (lots n° 1 à 5). Le second secteur  débute en aval de la réserve de l’écluse de la Sotterie (PK 19,200) pour s’arrêter au département de la Vendée à l’amont de l’écluse des Bourdettes (PK 28,686). Attention! les lots 6 et 7 situés entre l’écluse du Marais Pin et celle de La Sotterie sont détenus par l’AAPPMA La Coulonnaise et sont exclus des secteurs autorisés à la pêche de nuit.

 

PDN